Comment analyser sa présence en ligne pour optimiser ses efforts

Comme beaucoup d’entrepreneuses, tu passes énormément de temps à développer ton activité, à chercher de nouveaux clients ou encore à gérer la paperasse administrative qui rime avec ton statut d’indépendante. C’est aussi toi qui gères ta communication (comme tu peux et quand tu peux !), mais les choses ne bougent pas assez vite à ton goût.


Classique.


Quand on a un agenda aussi chargé que le tien et qu’on a le nez dans le guidon à peu près en permanence, il est souvent difficile de discerner si tous les efforts qu’on déploie pour gagner en visibilité portent vraiment leurs fruits.


C’est pourquoi cette semaine, j’ai invité Emeline Jamoul de Plume Rouge, créatrice de contenu et consultante en communication, sur le blog ! Elle nous explique comment analyser sa présence en ligne pour l’optimiser.


Psst, lis l’article jusqu’au bout pour découvrir le cadeau qu’Emeline réservera à l’une d’entre-vous !


OK, je lui passe le clavier :


Un audit de la présence en ligne, à quoi ça sert ?

Un audit de la présence en ligne, c’est un bilan de ta communication sur une période spécifique. Et qui dit bilan, dit analyse des points positifs, et (surtout) des points à améliorer.


On passe donc en revue ce qui marche en évaluant les likes, les commentaires et l’engagement de tes abonnés. Il ne faut toutefois pas s’arrêter en si bonne voie. Tu t’en doutes, cet audit ne serait pas pertinent s’il ne te donnait pas des pistes d’amélioration. On s’attarde également sur ce qui ne convainc pas/moins ton public et ce qu’il faut purement et simplement abandonner.


Tout cela dans un seul et même but : avoir une vision précise et systématisée de ta présence en ligne pour éviter à l’avenir les publications hasardeuses et répondre de façon adaptée aux besoins de ton audience.


Qu’est-ce qu’on analyse exactement ?

Plein de choses ! Mais je recommande toutefois aux entrepreneuses qui mènent leur barque seules de s’intéresser à trois points essentiels.


La pertinence des canaux utilisés


On ne choisit pas un canal de communication juste parce qu’on aime son interface ou que ses copines y sont. Comme dans tout élément de la communication d’une entreprise, tu sélectionneras les réseaux sociaux que ta cible utilise pour les bonnes raisons (par exemple, les personnes qui se servent de Facebook pour se divertir et discuter avec leurs amis seront moins réceptives au contenu promotionnel qu’elles pourraient y rencontrer).


Autre point important : le respect des spécificités et l’exploitation des fonctionnalités des canaux utilisés. On ne va pas inviter le lecteur à swiper ou à appuyer deux fois sur Facebook tout comme on n’emploiera pas de ton formel sur Instagram. Veille donc à ce que ton contenu écrit soit adapté. Le recyclage est permis (et même conseillé !), à condition qu’il soit bien réfléchi.


=> Les bonnes questions à se poser :

  •         Les canaux sont-ils sélectionnés en fonction de la cible ?
  •         Les spécificités et les fonctionnalités des canaux utilisés sont-elles exploitées ?
  •         Le contenu partagé est-il adapté aux canaux ?

La nature du contenu partagé


Un contenu sans stratégie, c’est un peu comme Laurel sans Hardy ou Thelma sans Louise. L’un ne va pas sans l’autre ! Une bonne stratégie de communication doit te permettre d’atteindre tes objectifs : augmenter ta visibilité, générer plus de leads, convertir des prospects… Le contenu que tu publies sur les réseaux sociaux doit donc être pensé en fonction de ce que tu souhaites réaliser sur une période donnée. Mais pas que !


Je le dis souvent, mais je vais le répéter, car c’est la base d’une stratégie de contenu qui marche : on ne parle à personne lorsqu’on s’adresse à tout le monde. Tes publications doivent donc être ciblées et répondre précisément aux besoins et aux attentes de tes clients potentiels. Ils s’intéresseront alors davantage à ce que tu fais et t’accorderont leur confiance plus facilement en temps voulu.


Et la fréquence dans tout ça ? C’est une question que l’on s’est à peu près toutes posée. Et à raison. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de règle en la matière. Tu peux publier 2, 3 ou 5 fois par semaine selon le temps que tu souhaites et que tu peux consacrer à ta communication. La mauvaise nouvelle, c’est que tu dois te tenir à ce rythme et ne pas commencer à publier de manière plus sporadique au bout de 3 semaines. L’algorithme n’aimerait pas ça et défavoriserait ton compte.


=> Les bonnes questions à se poser :

  •         Le contenu cible-t-il une audience particulière ?
  •         Le contenu répond-il aux besoins et aux attentes de cette audience ?
  •         Le contenu est-il en adéquation avec la stratégie et les objectifs de l’entrepreneuse ?
  •         Les publications sont-elles régulières ?

Le rapport avec la concurrence

C’est la partie de l’analyse qui s’intéresse à ton positionnement sur le marché. Parviens-tu à te différencier de tes concurrents directs ? Ton audience cible doit comprendre ce que tu as d’unique à lui proposer. Sortir de la masse, c’est déjà prendre une longueur d’avance sur la concurrence ! L’audit de la présence en ligne tiendra donc compte des pratiques de ton secteur pour analyser ce que tu mets en place dans ta communication.


=> Les bonnes questions à se poser :

  •         Le contenu est-il différent de celui des concurrents ?
  •         Comment la concurrence communique-t-elle ?
  •         Quel est le positionnement par rapport à la concurrence ?

Et après ? Passer à l’action pour améliorer sa communication

C’est bien beau d’analyser tous ces aspects, mais l’interprétation de toutes ces données ne servira à rien si l’on ne prend pas de mesures concrètes pour miser sur tes atouts, traiter les points d’amélioration et abandonner les mauvaises pratiques. Il sera alors temps de se retrousser les manches et d’établir un plan d’action ! Idéalement, l’audit de la présence en ligne se réalise 2 à 3 fois par an afin de pouvoir s’assurer que tu es toujours sur les bons rails et d’adapter ta stratégie régulièrement.


Tu l’auras compris, l’audit de la présence en ligne, c’est le grand oublié de la stratégie de communication. Pourtant, lorsqu’on prend le temps de l’adopter, cette technique peut faire gagner beaucoup de temps. C’est un véritable raccourci vers une communication plus percutante, une audience encore plus engagée et un plus haut taux de conversion.


Tu aimerais réaliser un audit de ta présence en ligne ? Ça tombe bien, Emeline te propose d'en remporter un ! Participe à au concours sur Instagram de cette semaine pour remporter ton audit de présence en ligne et repartir avec un tas de pistes et de conseils personnalisés ! C'est par >>>ici<<< que ça se passe !